Pouvoirs pulics

Les responsables politiques veulent préserver les particuliers du malendettement et du surendettement, sans pénaliser le développement du crédit. Archime’d contribue à favoriser l’émergence de solutions innovantes.

Surendettement, malendettement en France, la situation en quelques lignes :

  • La France a le pourcentage des ménages surendettés le plus élevé d’Europe. Près d’un million de foyers français souffrent de surendettement et plusieurs millions de malendettement.
  • Depuis vingt ans, plus de dix lois ont vu le jour pour protéger le consommateur du surendettement, et pourtant le nombre de personnes surendettées ne cesse d’augmenter. Le taux de « rechute » après une procédure de surendettement est également très important.
  • Simultanément, le taux d’endettement des ménages est peu élevé. Le crédit à la consommation ne concerne que 30% des foyers français et l’exclusion au crédit (pas d’accès au crédit ou pas d’accès à un produit de crédit approprié aux besoins) concernerait 40% des demandeurs de crédit.

Contribution d’ARCHIME’D :

  • Constituer un laboratoire de recherche, réunissant l’ensemble des acteurs
  • Expérimenter de nouvelles pratiques de crédit
  • Travailler sur de nouvelles méthodes d’éducation et d’accompagnement budgétaire
  • Réaliser des études au service des pouvoirs publiques

Quelques axes de travail d’ARCHIME’D :

  • Analyse des profils, attentes et comportements des demandeurs de crédit en mal de réponse adaptée
  • Recherche de solutions pour les personnes confrontées à des situations d’endettement problématiques
  • Conception de communications efficaces pour prévenir le surendettement
  • Travail sur l’amélioration du dialogue entre acteurs
  • Réflexion sur les conditions économiques de création d’offres de crédit adaptées